« Les voix de… » de la Cie Miangaly Théâtre : un écho de la réalité de l’Afrique

Une première pour la compagnie Miangaly Théâtre ! Du 17 au 23 novembre dernier, elle était présente au Festival International du Théâtre de Bénin, l’un des plus grands rassemblements artistiques en Afrique. Le festival, qui a célébré cette année son 14e édition, a rassemblé une douzaine de nationalités et 19 compagnies issues de l’Afrique, de la France et du Belgique.

Pour l’occasion, la compagnie, qui fête ses 30 ans d’existence, a sorti l’un des ses chefs-d’oeuvre : » Les voix de… » Une pièce inspirée du vécu de ses auteurs, comme celles qui ont fait connaître la compagnie.

« Les Voix de… » est un écho, plus artistique et plus scénique, de la vie quotidiennne des Malgaches, des Tananariviens. La compagnie a donc mis en scène les ressentis, les paroles et les cris de cette population habituée à la survie. Sans être dénonciateur ni engagé, « La voix de… » est surtout un constat.

Avec sarcasme et beaucoup d’humour, le théâtre a ainsi su donner la parole aux « sans voix » , aux citoyens et aux hommes ordinaires que chacun de ces artistes a pu cotoyer. Ces paroles, la compagnie Miangaly les a transmises au public béninois et aux autres africains. Des voix que cette audience n’a pas seulement entendues mais aussi adoptées.

A part le fait d’être une formation de notre imaginaire, l’art n’est-il pas aussi un miroir de notre réalité ?