Nouvel album : 3MA prône l’espoir à travers une musique vivante.

3MA, c’est le fruit d’une rencontre de trois musiciens techniciens qui ont une passion commune : la musique vivante. 3MA, c’est aussi un groupe qui réunit le kora du Mali, l’oud du Maroc et la valiha de Madagascar. Ballaké Sissoko, Driss El Maloumi et Rajery apportent ces trois instruments dans une conversation musicale poétique. Les trois personnages, ainsi que la musique qu’ils produisent, forment un tout plus qu’harmonieux.

Entre ces trois grands noms de la musique d’Afrique, l’aventure a commencé sur la scène de l’Institut Français de Madagascar en 2008 lors d’une résidence de création. Depuis, le 3MA (pour Mali, Maroc et Madagascar) a créé une autre sonorité qui part à la conquête du monde. De l’Europe à l’Amérique latine, en passant par l’Afrique, de Bamako à Marrakech et Antananarivo, le groupe surprend son public.

Cette aventure, ils l’ont mise dans un nouvel album intitulé Anarouz, qui signifie, en langue berbère, Espoir. C’est le deuxième opus du groupe 3MA. Un album de sagesse après presque 10 années de travail, de recherche et de partage. Cette musique, c’est la volonté de proposer une musicalité qui ne se veut être représentative ni de la musique malienne, ni de celle du Maroc, ni de celle de Madagascar. Cette musique est une ouverture, pour chacun de ces maîtres d’abord, mais surtout pour leurs arts et leurs instruments et leurs environnements originels.

« Nous sommes dans la logique de rechercher une espèce de logique entre nous trois et entre nos trois cordes pincées, notre façon de voir les choses et dans les trois cultures qui sont déjà dans le respect de la tradition tout en acceptant les autres. On est donc dans cette logique d’ouverture et surtout de nourrir cette envie de découverte musicale » explique Driss El Maloumi.

Quelques dates sont donc prévues pour la tournée de promotion d’Anarouz.

Dates de la tournée de promotion d'Anarouz de 3MA.
Dates de la tournée de promotion d’Anarouz de 3MA.