Bienvenue à Zoromanga, la nouvelle plateforme indépendante des artistes underground

Zoromanga est là. Zoromanga, c’est cette plateforme qui remplace désormais Arirarira art projects.

Vous souvenez-vous de Jiramaty, le film sélectionné aux RFC 11 ? Connaissez-vous Prozodik, l’album et show case de la slameuse Na Hassi ? Il y avait également le premier atelier sur le valiha organisé par le groupe Ako Miantefa l’année dernière.

En fait, l’ancienne enseigne Arirarira art project a apporté sa contribution à ces réalisations.

Changement d’identité rime donc avec changement de stratégie. Pour en savoir plus sur les nouvelles ambitions de Zoromanga, nous avons posé 3 questions aux managers de cette plateforme.

Logo de Zoromanga conçu par Sayer et Mampianina.
C261* : Pouvez-vous nous décrire Zoromanga et ses activités ?

Zoromanga – : Zoromanga est un espace de collaboration entre artistes indépendants.

Nous sommes plus axé sur l’expérimental et la recherche, mais également et surtout la création. Dans ce sens, nous nous intéressons plus particulièrement à l’originalité d’une œuvre ou d’un projet.

* Vous privilégiez l’Indie et les initiatives artistiques underground, pourquoi ce choix ?

– Oui, nous privilégions les artistes indépendants, underground mais aussi alternatifs afin de leur donner l’occasion d’exprimer, de développer et de professionnaliser leur art. Zoromanga est plus un accompagnateur qu’un promoteur encore moins un producteur.

Avec les moyens du bord, c’est-à-dire sans financement extérieur ni grand sponsoring, nous apportons notre contribution dans l’art à travers les échanges et les collaborations.

* L’essor culturel malgache est un défi. Selon vous, comment devrions-nous nous y
prendre ?

– La raison d’être de Zoromanga est justement de participer à cet essor culturel malgache. Nous sommes convaincus que les artistes malgaches ont un potentiel important, mais souffrent cruellement du manque d’accompagnement.

En effet, nous n’avons pas de structure à proprement parler, nous n’avons pas d’école d’art digne de ce nom, nous sommes rapidement orientés vers le « commercial » en pensant que c’est ce qu’il faut faire.

Zoromanga s’appuie sur 3 valeurs importantes : partir avec ce qu’on a, avoir une vision à long terme et toujours donner le meilleur de soi-même. Nous pensons qu’en partant de ces trois valeurs, nous pouvons participer au rayonnement de l’art et de la culture malgache.