Avec L’écrit et le visuel, Dina Rabearivelo s’expose.

« Les paroles s’envolent, les écrits restent, …les visuels survivent » L’exposition de Dina Rabearivelo à l’IKM illustre parfaitement ce vieil adage. Avec cette exposition, Dina prouve sa maîtrise non seulement de l’art visuel mais aussi de l’écriture poétique. Le jeune homme est, en effet, à la fois dessinateur, peintre et poète.

Avec L’écrit et le visuel, l’intitulé de cette exposition, Dina Rabearivelo donne un vaste aperçu de son génie artistique. On le connaissait surtout grâce à ses tableaux de dessins sur papier journal. Pour donner plus de noblesse à ses œuvres, Dina a tout simplement agrémenté la salle de poésies et de ses textes de création. On ne peut pas non plus être indifférent à ces magnifiques grands tableaux pastel sur papier et leurs couleurs flamboyantes. Ils représentent l’imaginaire où vit le jeune homme : plein de vie et libre dans son exécution.

A lire aussi : Dina Rabearivelo et ses dessins sur papier journal

Peintes avec tout ce qui lui est à portée de main, et même parfois avec ses doigts, ses oeuvres sont d’une texture unique. S’ajoutent à cela les formes et les compositions de l’illustration qui démontrent encore que Dina Rabearivelo est un exceptionnel artiste plasticien. Avec ses tableaux, Dina tente d’exprimer ses idées et d’immortaliser ses pensées. Car ses œuvres ne sont pas que des simples œuvres d’art mais elles sont surtout faites pour véhiculer des messages.

En déchiffrant les mots et les restes des phrases mis en valeur sous les illustrations qu’il a dessinées sur les journaux, on peut lire la paix, l’amour, la foi et la compassion ; des valeurs humaines qui lui tiennent à cœur et qui lui donnent de l’énergie et de l’inspiration. Ces tableaux immortalisent ces valeurs et les répandent. Et dans une société en pleine mutation, l’art visuel devient un miroir à travers lequel les hommes se retrouveront, car l’art survivra à travers le temps.

L’exposition L’écrit et le visuel  se tient à l’IKM Antsahavola jusqu’au 30 avril.