Mahaleo : honoré par l’Université d’Antananarivo

Un doctorat honoris causa pour le groupe Mahaleo. Cette distinction exceptionnelle a été attribuée au groupe et à ses membres par l’Université d’Antananarivo lors d’une cérémonie qui a eu lieu à Ambohitsaina le vendredi 15 juillet. Ils se sont vu décerner ce médaille pour l’ensemble de leur travail.

Depuis 50 ans, le groupe Mahaleo décrit le quotidien des Malgaches, décortique la vie sociale et interpelle sur les maux qui ruinent la vie politique et économique à travers leurs chansons. Entre un « Mozambika » qui traite un sujet international en le miroitant avec la situation politique nationale, et un « Zanak’Indrema » qui met le système social face à ses responsabilités, Mahaleo est une preuve vivante de cette quête d’indépendance et de prospérité.

Cinquante ans de révolution Mahaleo

Né au cœur de la manifestation estudiantine de 1972, Mahaleo est un témoin de la lutte pour l’indépendance et pour le retour à la source : la malgachisation du système de développement du pays, l’attachement à la terre et aux ressources naturelles et productives, l’amour du tanindrazana. Leurs chansons ont beaucoup apporté à la recherche anthropologique et socio-politique, ce qui a motivé le comité scientifique de l’Université d’Antananarivo à leur attribuer cette reconnaissance.

Le groupe poursuit la célébration de son 50e anniversaire cette année. Des concerts sont en préparation en plus des représentations artistiques qui retracent l’histoire du groupe et autres manifestations prévues. Malgré les disparitions de certains de ces membres, le groupe Mahaleo, déjà gradé d’un commandeur de 2e classe de l’ordre national malgache ne cesse donc d’honorer la musique malgache et leur statut de légende vivante de l’histoire de Madagascar.