Mahaleo : Idole de Toutes les Générations depuis 45 ans.

Mahaleo, 45 ans d’ existence. Le jubilé sera célébré ce 19 fevrier au Palais des Sports Mahamasina.  Les Bekoto, Dama, Charles, Fafah, Dadah seront au rendez-vous. Surement, les milliers de fans y seront aussi. Un moment de communion et d’euphorie est au programme. De plus que la date est minutieusement choisi pour correspondre à la fête des amoureux. Le « Fihavanana tsy ravan’ny taona » après 45 ans sera alors célébré en chœur.

Pour rappel, le groupe est né en 1972 à Antsirabe entre quelques amis qui animaient les grèves estudiantine à l’époque. Influencé par leur idole, Bob Dylan, le groupe s’est démarqué par ses chansons aux textes engagés et au rythme des hautes terres malgaches. Le groupe dénonce l’inégalité sociale, les malversations politiques, les maux de la société en générale, mais enchante également avec ses paroles idylliques et ses mélodies harmonieuses.

Des superstars?

LIVRE Mahaleo, 40 ans d'histoire(s) de Madagascar
Couverture du livre « Mahaleo, 40 ans d’histoire(s) de Madagascar »

Le chirurgien, sociologue, médecin et paysan qu’ils sont devenus revendiquent toujours leurs statut d’artistes près du peuple et portes paroles de la société malgache et défenseurs des valeurs traditionnelles. Une prise de position qui les a poussé à un certain moment à s’engager dans la politique et dans les actions civiles. Chaque spectacle, chaque parution médiatique, chaque album et livre est ainsi devenu un événement. Parmi eux, on se souvient du spectacle qu’ils ont offert à la diaspora à l’Olympia de Paris en 2007, suivi par un DVD, le film « Mahaleo »,  Paes & Rajaonarivelo | 2005 | 98 min, les livres « Le saga Mahaleo », par Randy Donny | 2007 | 147 pages |  et le « Mahaleo, 40 ans d’histoire(s) de Madagascar », Edition Laterit, un entretien avec Fanny Pigeaud, illustré par les photos de Lucien Rajaonina, préfacé par Raharimanana | 2011 | 464 pages .

Si le groupe a depuis perdu 2 de ses membres , Raoul et Nônô, cette célébration du 45e anniversaire est quelque  part une manière pour toutes les générations de s’unir et rendre hommage à ses icônes de la chanson malgache et de chanter les quelques  200 chansons que ses auteurs compositeurs hors pair ont enregistré durant leur carrière.