Andry Bahrone, l’Humoriste maître de la mise en scène malgache.

Andry Barhone est un humoriste malgache que le public apprécie autant par sa mise en scène que par ses jeux de mots bien travaillés. Andry Niriana Rakotomalala de son vrai nom, cet artiste est avant tout un grand bosseur. Sa particularité : il écrit ses textes, une méthode de travail qu’il hérite de son passé dans le slam et dans le théâtre. En effet, bien avant de se lancer dans l’humour, Barhone s’est fait connaître dans la poésie moderne. Adepte des rimes et des textes virulents mélangés volontiers avec humour, il ne laisse pas les choses au hasard. Aussi, doué de son côté comédien, ses improvisations ne se remarquent même pas.

Si Barhone est un aussi bon comédien, c’est parce qu’il est issu d’une des formations théâtrales malgaches les plus renommées : la compagnie Miangaly de Christiane Ramanantsoa. L’histoire remonte à 2008.

Andry Bahrone
Andry Bahrone, humoriste

Depuis, Barhone ne cesse de se perfectionner. Il est passé du rôle de comédien à celui de metteur en scène, en passant par la phase d’auteur, de chroniqueur radio, et d’animateur d’événement. Il décide enfin en 2015 de monter son propre spectacle : Le Barh’One Man Show. Une experience qu’il tente de temps en temps de renouveler toujours avec ses formules qui deviennent sa signature : des sketchs hilarants présentés avec une mise en scène millimétrée.

En complément à cette carrière individuelle, l‘humoriste se mélange aussi avec ses confrères de toutes les générations confondues. Car même si Barhone est bourré de talents, il a surtout pris de la graine de ses prédécesseurs, à l’instar de Gothlieb, de Francis Turbo ou du fameux Gad Elmaleh. Il porte aussi un regard critique sur notre société actuelle.

Par ailleurs, Barhone fait partie de la sphère des optimistes qui organisent le Festival du Rire. Cet événement vise à faire découvrir les nouveaux humoristes. C’est donc une occasion pour la nouvelle génération de monter sur scène. En effet, les scènes se font plus rares. Pourtant, des noms comme Isambilo Dôzera, Etsetra Etsetra, Matt Rak percent petit à petit le monde de l’humour malgache qui a encore du mal à acquérir une notoriété.