A COUTEAUX TIRES : Un Casse-tête familial

Harlan Thrombey, célèbre auteur de polar, est retrouvé mort le lendemain de sa fête d’anniversaire de ses 85 ans. Tous les éléments en concluent à un suicide mais un détective privé, Benoît Blanc, ayant été commandité par un inconnu pour approfondir cette affaire, cherche à élucider le mystère autour de son embauche.

Famille riche et dysfonctionnelle, se mentant entre eux tout en se cachant derrière de fausses valeurs familiales, des intérêts par rapport à l’argent, le regret d’un milliardaire, un énorme manoir, on se retrouve ici avec ce que l’on pourrait qualifier de terrain de jeu à la cluedo.

Si en général dans ce genre de film, on soupçonne tout le monde avant de finir avec une fin abracadabrante incriminant la dernière personne à laquelle on aurait pensé malgré le fait que tout le monde ait une raison valable pour être l’assassin, ici, on vous donne dès le premier quart d’heure une partie importante du lien manquant pour résoudre l’affaire.

Et même si vous en détention de cette partielle vérité, cela n’enlève en rien le suspens qui vous tiendra en haleine durant 2 heures, vous laissera repenser à diverses théories.

Rebondissements, espoirs, tensions, cette affaire ne laisse pas en reste.

Côté acteurs, on se sentira gâté, on y retrouve Ana de Armas, en tant qu’infirmière personnelle de la victime et peut-être sa seule amie, à qui l’on ne peut que s’attacher pour son caractère de pure bienveillance, un Daniel Craig incarnant le détective Blanc, se balançant entre le comique et le sérieux, et un Chris Evans qui nous fera oublier son image de Captain America en jouant la carte de la brebis galeuse de la famille .

On retombe forcément dans le cliché des familles riches dont les membres sont obnubilés par l’argent et semblent être un peu “kitch”, mais cela ne gâche en rien le mystère autour du film.

Cliff Hanger