La Francophonie soutient 4 films malgaches à travers son Fonds Images Francophones

3 projets de film malgache recevront les aides à la production de l’Organisation Internationale de la Francophonie à travers son programme Fonds Images de la Francophonie. Il s’agit de :

Image du Film Madagascar 47, sur les traces des soldats malgaches. Photo OIF

Rencontre avec…, Série documentaire (8 x 13’) de Lova Nantenaina (Madagascar) : 20 000 €

Madagascar 1947, sur les traces des soldats malgaches, documentaire (90’) de Marie-Clémence Adriamonta et César Paes : 15 000 €

Confidences malagasy, documentaire (52’) de Michaël Andrianaly (Madagascar) : 13 000 €

Le film fiction Razana de Ratovoarivony Haminiaina (Madagascar), court-métrage de fiction (20’) a par contre reçu une aide à la inition de 10 000 € de l’OIF.

Le Fonds Image de la Francophonie est le fonds d’aide à la production audiovisuelle et cinématographique de l’Organisation Internationale de la Francophonie. Le fond soutient exclusivement des projets de réalisateurs francophones des pays du Sud. Doté de deux commissions, ils se réunissent chacune deux fois par an, en avril-mai et en septembre. Pour cette année, durant la réunion de  septembre à Paris, les deux commissions du Fonds Image de la Francophonie (Documentaires/séries et Cinéma-fiction), présidées respectivement par les cinéastes Marguerite Abouet et Rithy Panh, ont retenu 19 projets de 9 pays francophones du Sud.

Ainsi, à part les 4 malgache bénéficiaires de ce fond d’aides, 15 autres cinéastes francophones recevrons également ces aides :

Aides à la production

  • Walabok, série de fiction (28 x 26’) de Fatou Kandé Senghor (Sénégal) : 50 000 €
  • Flingue et chocolat, série de fiction (6 x 52’) de Yolande Bogui, Fidèle Koffi et Hervé Lengani (Côte d’Ivoire) : 50 000 €
  • Le patron, série de fiction (26 x 26’) d’Hervé Djossou (Bénin) : 30 000 €
  • Zem (saison 3), série de fiction (60 x 3’) d’Angela Aquereburu et Jean-Luc Rabatel (Togo) : 10 000 €
  • On vient de là, documentaire (90’) Wissam Tanios (Liban) : 10 000 €

Aides à la finition

  • Le cimetière des éléphants, Documentaire (52’) d’Eléonore Yameogo (Burkina Faso) : 10 000 €
  • Marchand de rêves, Série de fiction (24 x 26’) d’Ana Ballo (Côte d’Ivoire) : 22 000 €

Aides à la production

  • Saint inconnu d’Alaa Eddine Aljem (Maroc), long-métrage de fiction (90’) : 50 000 €
  • Grand frère Tambour-Tam-Tam de Jean Odoutan (Bénin), long-métrage de fiction (90’) : 50 000 €
  • Weldi de Mohamed Ben Attia (Tunisie), long-métrage de fiction (90’) : 40 000 €
  • La prochaine fois, le feude Mati Diop (Sénégal), long-métrage fiction (100’) : 40 000 €
  • Le cadeau de Latifa Doghri (Tunisie), court-métrage de fiction (20’) : 10 000 €
  • Souvenir inoubliable d’un amide Wissam Charaf (Liban), court-métrage de fiction (30’) : 10 000 €

Aides à la finition

  • Volubilis de Fawzi Bensaïdi (Maroc), long-métrage de fiction (107’) : 20 000 €
  • Vent du Nord de Walid Mattar (Tunisie), long-métrage de fiction (90’) : 10 000