Le groupe Manan’Ara fait honneur au Ba Gasy des hautes terres malgaches.

Manan’Ara est un groupe de chanteurs et musiciens adeptes des chants des hautes terres malgaches, connus par le nom Ba Gasy. Créé en 2016, ce groupe a choisi de mettre les instruments à cordes, tels que la guitare et le valiha malgache, au centre de leur composition. Acoustique et harmonieuse, leur musique reprend les gammes propres à ce genre souvent considéré comme démodé. Une idée réfutée par les membres de ce groupe composé de Tiana, Zakakely, Tah Manana et Rado, sans oublier Kôlibera, le doyen, en quelque sorte le parrain de Manan’Ara.

Pour la petite histoire, en 2016, trois jeunes voulaient créer un groupe de musique qui se différencie de ses congénères. Pour faire honneur à leur ville d’origine, ils ont repris le nom du fleuve qui traverse Manjakandriana : le fleuve de Mananara.

Tout naturellement, le Ba gasy leur vient à l’esprit puisqu’ils ont déjà baigné dans ce genre musical depuis leur tendre enfance. Encouragés par Ifanihy, le grand chanteur à texte, auteur d’Ikala Dauphine et d’Ilesabotsy, à poursuivre leur rêve, ils ont aussi fait appel à Kolibera. Un artiste au grand cœur, celui-ci accepte de les rejoindre malgré leur différence d’âge. Celle-ci ne handicape en aucun cas le fonctionnement du groupe. Au contraire, une couche de maturité embellit leur musique, surtout dans les textes.

En effet, le Ba Gasy en tant que style de musique, a été longtemps chanté dans les représentations théâtrales. Élément constitutif de celles-ci, les chants ainsi que la musique ont comme objet de véhiculer un message complémentaire à la réplique mais peuvent aussi être indépendants. Les paroles des chansons de Manan’Ara conservent donc cette originalité.

À mi-chemin entre chansons à texte et chants traditionnels, elles sont bien travaillées et minutieusement accordées. D’ailleurs, le choix de n’utiliser que des instruments à cordes permet de mieux valoriser leurs textes.