The Fishy Blues : « Les artistes doivent oser sortir des chemins battus »

Il n’est plus à démontrer que les malgaches sont mélomanes. Aucun genre de musique ne nous est difficile à adopter. Nos musiciens et nos chanteurs ont ce talent de créer, d’improviser et d’interpréter tout les styles du monde.

Si la tendance actuelle auprès des jeunes est de faire du Rap ou du RnB, le groupe The Fishy a choisi de faire du blues.

Les trois garçons, Ntsoa au vocal et à la guitare, Cédric à la batterie et Nathanaël à la basse ont commencé à jouer du blues en 2008. Avant même la constitution du groupe, ils étaient déjà de grands amateurs de ce style qu’ils considèrent comme la racine de la musique moderne. Si à l’époque, leurs amis ont choisi de faire du punk, du pop rock, eux, se sont faits démarquer par ce choix. Et depuis, ils sont connus comme le groupe de blues malgache en vogue en ce moment.

« Le blues nous est venu naturellement parce qu’on aime bien ce style. En plus, les gens sont très réceptifs quand on leur fait écouter du blues » confie Ntsoa. On leur reproche pourtant d’avoir choisi la voie la moins parieuse. Selon Nathanaêl : « Le blues n’est pas si facile à jouer comme certains le pensent. Il faut du talent, un bon accord et avoir le rythme dans le sang ». À les voir sur scène au dernier Kolontsaina Festival Anaty Elankelatrano, où ils ont fait sensation auprès du public, ils maîtrisent bien ce style.

Entre les interprétations de morceaux populaires étrangères, nos trois mousquetaires s’aventurent également dans la composition. Et le résultat semble convaincant. Si leur single « Aretina » est déjà disponible sur Soundcloud en version acoustique, la bande à Ntsoa est en ce moment en préparation du clip vidéo.

Bien évidement, nous ne manquerons pas de vous faire part de cette nouvelle video dès qu’elle est à notre disposition.