Un détour au Théâtre : « Les pièces malgaches n’attirent pas le public » selon Tsitohery

La petite troupe de théâtre au niveau du cercle des poètes Sandratra a présenté Ziglô de Tsitohery Raolona au CGM Goethe Zentrum samedi 28 janvier dernier. Une pièce de Tsitohery, écrite il y a plus de 20 ans mais qui reste d’actualité après quelques modifications. L’histoire tourne autour de 2 acteurs principaux : un homme pauvre qui se questionne sur le sens de la vie sur terre et un  extraterrestre à la recherche de ses amis bloqués sur terre et qui est prêt à tout pour les retrouver. Oui, c’est une science fiction. Une fiction mélangée avec la réalité de notre société, surtout celle de la société malgache et ses valeurs.

Si le thème traité est considéré comme un cliché pour les amateurs de théâtre, nous avons quand même apprécié le sens de l’humour de l’auteur qui ponctue  les fréquentes références bibliques formant l’ossature du texte. Un texte que les acteurs maîtrisaient très bien malgré les quelques vides et tournures incohérentes dans le scenario. En tout cas, la petite troupe composée de Herimandaniaina pour le rôle principal, Matandriniaina pour le second rôle, Laingotsiky, Tsitohery qui est aussi l’auteur et le metteur en scène, Tahirintsoa, Riambola Mitia, Andriniaina  et Tsiavahana a offert une  bonne prestation.

Pour sa part, l’auteur, Tsitohery se plaint de la mauvaise situation de cet art à Madagascar. « Le théâtre n’attire plus son public. Nous, auteurs au  niveau du Faribolana Sandratra, essayons de créer des pièces sur des sujets qui intéressent les jeunes, mais malheureusement, face au développement de l’industrie du cinéma et des nouvelles technologies, il nous est très difficile de drainer une masse de spectateurs ». Un constat qui est malheureusement vérifié vu le nombre de chaises restées vides au CGM lors de cette présentation.

« Pourtant, assister à une présentation théâtrale a sa particularité. Premièrement, il y a cette interaction entre l’acteur et son public. C’est très important pour un acteur de voir les réactions du public, et vice-versa, le public participe effectivement au déroulement de la scène. Secundo, chaque présentation est unique grâce au talent du metteur en scène et des acteurs. » Ainsi, nous sommes attendons impatiemment la prochaine présentation de cette pièce.