Expo « Nature et paix », une invitation à la découverte à travers les photographies d’Ampelagie.

Actualité /

Douze photographies prises dans trois régions à haute potentialité touristique composent la collection Nature et Paix d’Ampelagie. Ces photos, elle les expose au Café de la Gare Soarano. Le choix de l’endroit pour une exposition de photos de l’allée des Boabab à Morondava, de Nosy Be, et de Sainte Marie n’est pas anodin car ces photos reflètent la beauté de ces régions. C’est une invitation à l’évasion et à l’observation de la nature que cette photographe nous offre alors à travers son art. Le Café de la Gare se situe en effet au PK0 de toutes les routes nationales de Madagascar, un point de départ, un endroit mythique également. Pour sa première exposition en tant que photographe donc, Ampelagie oriente déjà notre regard sur ce qui lui est cher : la Nature et la Paix.

Une photo prise à Nosy Be

Dans cette collection, il y a des paysages sans fin, des arbres, la mer, mais aussi des portraits. Le tout a une petite histoire à raconter, comme cette croix à l’envers sur le mur de l’église Saint Pierre à Mandoto. Une curiosité qui va sûrement alimenter des discussions. Ou encore ces géants de baobabs qui deviennent tous minuscules face à l’immensité de l’horizon et du ciel qui les surplombent. Et même si Ampelagie se dit ne pas être une photographe professionnelle, aux yeux d’un simple visiteur, ses photos reflètent sa maîtrise de cet art.

A lire aussi : Mialy, une jeune photographe talentueuse.

En fait, Ampelagie est tout d’abord une journaliste culturelle. Un métier qui lui a permis de voyager. Son expérience lui a aussi apporté ce sens de l’observation. Elle était surtout touchée par la beauté de la nature de la grande île. Un sentiment qui lui procure une paix intérieure qu’elle veut immortaliser. Son regard de journaliste, sa quête de nouvelles expériences, sa manière de partager ses pensées lui ont servi de cadre pour transposer dans ses photos ce qu’elle a pu voir et entendre. Il ne s’agit pourtant pas de photojournalisme, ni d’illustrations d’un reportage. Ses photos sont l’expression d’un talent que cette adepte des expositions photos et grande fan de Pierrot Men et de DanyBe a développé en observant ces grandes figures de la photographie malgache. Ce talent ne sera alors plus enfoui fans les tiroirs puisque cette exposition marque son premier pas dans ce monde artistique.

A lire aussi : Pierrot Men dévoile ses secrets.

Elle compte ainsi sur un projet de documentaires télévisés dénommé Madagascar Road Show, qu’elle développe avec ses amis, pour continuer à sillonner le pays. De sa place de deuxième cadreur de l’équipe, elle a ainsi un peu de temps pour s’adonner à sa passion. Les résultats sont là, au Café de la Gare jusqu’au 15 septembre.