Les Rencontres du Film Court XIV: Laza s’impatiente

Quand on demande à Laza, le président des Rencontres du film court, ses attentes pour la 14e édition du festival du film court de Madagascar, la réponse est sans équivoque : « ce sera la meilleure édition du festival ». Après un coup d’œil sur la sélection, on comprend cette excitation qui anime le bureau du festival, à un mois du lancement.

« De très bons films sont en compétition pour cette année. Ce n’était pas facile de dresser la liste finale car on nous a submergés de films avec une qualité exceptionnelle aussi bien des uns que des autres» explique Laza, tout souriant. 10 films fictions seront ainsi sur l’écran Compétition panafricaine, si 6 courts vont se mettre sur la ligne de départ pour le Zébu d’or de la catégorie Documentaire panafricain. Parmi les « faiseurs de films » du continent qui auront le privilège de monter leur film cette année, il y a Haggar Hicham, Kasri Azédine, Diabang Angèle…

Les films malgaches dans la liste

L’enjeu est aussi de taille pour les réalisateurs malgaches qui reviennent à la course en masse cette année. « Je suis ravi de voir le bond que les cinéastes malgaches ont fait pour donner des très beaux films. J’ose même espérer que les jurys vont être séduits par les films malgaches et vont attribuer un zébu à l’un d’eux pour cette édition » confie Laza.

Mais le plus grand défi que le comité du festival et ses partenaires veulent soulever reste la création d’un marché du film aux RFC. Un souhait qui semble enfin être réalisable car tous les éléments sont réunis pour son installation cette fois-ci. Quelques détails sont encore à régler mais les feux sont déjà tous verts pour passer à l’action.

De toutes les façons, les RFC, c’est depuis sa création, une des plateformes qui ont façonné le visage du cinéma à Madagascar et elles comptent bien honorer encore une fois le septième art pour cette 14e édition. Ainsi, les ateliers et rencontres aussi bien que les activités en parallèle de la compétition seront toujours de la partie.

Rendez-vous donc du 19 au 27 avril prochains.

Les films en compétition

COMPETITION FICTION PANAFRICAINE:
1- SIMP RAPID de Benjamin Guéniot – La Réunion

2- ALES de Ben Faical – Maroc

3- NHEL CHEITAN de Harrag Hicham – France-Maroc

4- ICYASHA (Etiquette) de Dusabejambo Clémentine – Rwanda

5-TIMOURA (Territoires) de Kasri Azédine – France-Algérie

6- SING de Hotz Josua – Madagascar

7- JE RACONTERAI TOUT A DIEU de Benabdallah Mohamed – Algérie

8- CUISINE MONDIALE de Kamdeu Steve Wilfred – Cameroun

9- MA CO-EPOUSE BIEN-AIMEE de Diabang Angèle – Sénégal

10- KANIAMA SHOW de Baloji Tshiani – Congo-Belgique

COMPETITION DOCUMENTAIRE PANAFRICAIN:
1- 28 ANS PLUS TARD de Nantenaina Fifaliana – Madagascar

2- TAVELA (Assomé) de Gaspard Geoffrey – Madagascar

3- UNE HISTOIRE DANS MA PEAU de Kheloufi Yanis – Algérie

4- SAMY MANANA NY ADINY (A chacun son combat) de Franco Clerc – Madagascar

5- ZANAKA – TENY NOMEN’I FELIX (Zanaka-Ainsi parlait Félix) de Lova Nantenaina – Madagascar

6- LISANGA de Mbuyamba Kadhaffi – R.D Congo

COMPETITION NATIONALE – PRIX DU PUBLIC:
1- SING de Hotz Josua – Fiction

2- KANDRAKO de Kopetha Razafimandimby – Fiction

3- BONGA de Ramandimbisoa Davy – Fiction

4- 28 ANS PLUS TARD de Nantenaina Fifaliana – Documentaire

5- TAVELA de Geoffrey Gaspard – Documentaire

6- SAMY MANANA NY ADINY de Franco Clerc – Documentaire

7- EFA-JORO de Anjara Randriamahaly – Documentaire

PRIX DE LA MEILLEURE INTERPRETATION:
1- David ERUDEL dans SIMP RAPID de Benjamin Gunéniot

2- Emmanuel MUGISHA dans ICYASHA de Clémentine DUSABEJAMBO

3- Hichem YACOUBI dans TIMOURA de Azedine KASRI

4- Bachir BENSALEM dans JE RACONTERAI TOUT A DIEU de Mohamed BENADBALLAH

5- Eriq EBOUANEY dans KANIAMA SHOW de Baloji TSHIANI