Art contemporain : Rija Solo gagne le Prix Paritana III

Le Photographe Rija Solo est le grand gagnant de la 3e édition du prix Paritana. Il bénéficiera donc d’une bourse de résidence à la Cité des arts à Paris. La remise des lots comprenant le chèque de 3000 euros, du billet d’avion Antananarivo-Paris-Antananarivo et du passe pour intégrer la Cité s’est déroulée dans la soirée du 21 mars à l’Institut Français de Madagascar, Analakely.

Cette édition 2019 a vu la participation de 44 artistes malgaches issus de diverses disciplines. Après une présélection, 10 artistes ont ainsi participé à une exposition commune à l’IFM afin que le public puisse apprécier leur travail. Ils sont dessinateurs, peintres et photographes à participer à cette exposition de 10 jours.

La délibération pour désigner le grand gagnant s’est révélée ainsi ardue puisque chacun des artistes exposants est aussi talentueux que les autres. Le jury a donc choisi de primer Rija Solo pour la sensibilité que reflètent ses photos et pour la qualité de ses œuvres.

Artistes professionnels

Rija Solo s’est fait plus connaître pour ses photos journalismes, que les médias internationaux s’arrachent. Mais il est aussi doué et est un fin technicien pour prendre d’autres genres de photographie. D’ailleurs, nous avons déjà consacré un mois d’exposition virtuelle sur sa série de portraits sur notre magazine en novembre 2017.

Pour sa participation au prix Paritana, il a montré son travail photographique démontrant l’aspect fanatique qu’il a remarqué entre la religion et la politique à Madagascar.

Dans son discours de remerciement, Rija Solo n’a pas manqué d’adresser son souhait à l’endroit de Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo, ministre de la culture et de la communication, présente avec son staff à la cérémonie, de voir de plus en plus l’implication de l’Etat dans la promotion et le soutien du milieu culturel à Madagascar.

Un vœu que le artistes et le promoteur du prix, ainsi que les mécènes, entre autres la Fondation H, l’IFM et Air France, partagent. Un souhait que la ministre a ténu à satisfaire, qu’elle a aussitôt invité les artistes à se manifester pour la création de l’académie des arts à Madagascar.

Deux autres artistes ont aussi reçu des prix d’encouragement. Il s’agit du photographe Matchbox D, sacré Jeune artiste, et du dessinateur Nirina Randrianarisoa.