Haingosoa-le film, une revendication féminine à travers la danse

Tourner une fiction avec des acteurs amateurs et se retrouver avec un film dépourvu d’émotion, c’est le quotidien des cinéastes à Madagascar. Mais l’exception confirme la règle avec Haingosoa (1h10, 2018), le film d’Édouard Joubeau.

La danseuse Haingosoa Loharano Vola, l’héroïne de ce moyen métrage, qui joue son propre rôle, est une mère célibataire. Elle se bat pour que sa fille, Marina, puisse poursuivre son éducation à l’école primaire de la ville. Mais elle ne peut que s’appuyer sur l’aide de sa famille.

L’équipe de Haingosoa. Photo fournie.

omme toute grande famille malgache, son sort et celui de sa fille dépendent de la décision et de l’humeur du patriarche gardien d’une tradition ancestrale; le musicien, chanteur emblématique Remanindry (qui joue également son propre rôle).

Pour parvenir à sa fin, Haingo quitte son grand Sud natal pour rejoindre la capitale, Antananarivo. Dépourvue de toute ressource, elle atterrit dans une troupe de vakodrazana. Le chef d’orchestre lui impose un style qui lui est inconnu. Seuls son héritage culturel et sa bonne relation avec les membres du groupe peuvent lui sauver.

La musique et la danse rythment le parcours de Haingo, dans sa joie et dans ses moments de détresse. Un savant mélange de fiction et de documentaire fait de ce film un chef-d’œuvre unique et intéressant. Le réalisateur s’amuse à faire découvrir à son public un éventail de musiques et de danses malgaches à travers l’histoire de cette jeune femme.

Haingosoa n’est pas qu’un film sur la musique et la danse. Malgré le fait que les acteurs de ce film n’ont aucune base dans le milieu du film, la magie du cinéma a mis en avant les revendications de cette femme : le combat d’une femme pour échapper à la domination masculine, le courage d’une mère pour donner un sourire à sa fille.

Haingosoa rappelle Félicité d’Alain Gomis et Supa Modo de Likarion Wainaina. À travers un scénario simple, un rendu esthétique magnifique, Haingosoa est une œuvre qui emboîte le pas aux films sur l’Afrique actuelle. Ce continent balayé par le vent du changement pour donner plus de place aux femmes et qui se soucie de sa jeunesse.

Haingosoa a été présenté à Madagascar en 2019, et depuis, le film ainsi que l’équipe font le tour des salles en Europe et dans les festivals internationaux.