Collection photo de Rijasolo : Monsieur Odet Rafaralahy.

Depuis le 20 novembre, Culture261 expose une collection de photos intitulée « Madagascar : des visages et des autorités ». Cette collection est donc la dixième collection de ces petites histoires capturées par le photographe. Ces photos sont  des oeuvre du photographe Rijasolo.  cette exposition entre dans le cadre du Mois de la photo. 

Le choix d’exposer les œuvres de Rijasolo est motivé par leur qualité. Ces photos, ce photographe malgache les a minutieusement sélectionnées particulièrement pour faire partie de cette exposition virtuelle. Cette collection regroupe ainsi les photos que Rijasolo affectionne, nos seulement par leur qualité technique et artistique, mais surtout pour les histoires, les anecdotes, les sentiments qui l’ont emmené à les prendre. Car au-delà des simples photos de reportage, le vécu personnel de cet artiste dans la grande Île y transparait.

Né en France, Rijasolo décide de revenir à Madagascar. 20 ans de diaspora le séparent de ces origines. Désorienté dès son premier contact avec la terre de ses ancêtres, il s’est armé de son appareil photo pour retrouver ses repères. Un vécu qu’il raconte dans son projet « Miverina ».

Certaines photos de la collection Mois de la Photo pour Culture261 sont issues de cette collection. Mais Rijasolo a également choisi d’y insérer d’autres clichés qui relatent cette rencontre. La collection représente exclusivement des portraits de personnes que le photographe a côtoyées ou tout simplement croisées. Des simples gens aux hommes d’Etat, chacune de ces personnes a son histoire. Ces histoires, Rijasolo veut les immortaliser.

Cette exposition  dure 15 jours. Chaque jour, des photos seront ajoutées à la collection.

 

 

COMMUNE DE MANGALAZA – Monsieur Odet Rafaralahy travaille comme responsable culturel à la Région Alaotra Mangoro. Mais il est surtout président-fondateur de l’association ANTALAOTRA, la plus grande association culturelle de cette partie de Madagascar et dont la mission est de promouvoir et faire connaitre les rites, cultes, traditions de la région Alaotra Mangoro, une région sacrée selon Odet Rafaralahy.

Créé en 2014, l’association regroupe déjà 37 000 membres. La plupart sont des Mpanazary qu’on peut traduire par guide spirituel, devin, médium. La traduction littérale est «ensorceleur». Les Mpanazary sont presque considérés comme des «demi-dieux». Leurs rêves, leurs prédictions, leurs prémonitions, sont respectés et suivis par la population de la région et même par les autorités civiles et administratives. La région autour du lac Alaotra (Nord-Est de Madagascar) est une des plus riches région agricoles de Madagascar. Elle est considérée comme le «grenier à riz» de la Grande Île. Certains avancent sans hésiter que c’est grâce au caractère sacré de la région et à ses pratiques cultuelles particulières que la région est si prospère.

Aujourd’hui, comme tous les ans, la population locale et certains Mpanazary se rendent sur une colline sacrée prés du village de Mangalaza pour invoquer les esprits des ancêtres (pratique du Tromba) et demander à Zanahary (Dieu animiste malgache) et Andriamanitra (Dieu chrétien) de bien vouloir faire venir à nouveau les pluies bienfaitrices pour le mois d’octobre prochain qui permettront de faire pousser les récoltes. Chaque Mpanazary a sa spécialité : certains peuvent faire venir la pluie, certains peuvent arrêter les cyclones, d’autres peuvent chasser les esprits démoniaques. Les malades profitent de l’occasion pour être soignés par les Mpanazary-guérisseur.
PHOTO : © RIJASOLO