Erick Manana et Jenny : majestueux dans Tafa sy Vazo

Tout simplement « Magique ». C’est ce qui définit le concert virtuel Tafa sy Vazo offert par Érick Manana et Jenny Fuhr dimanche 7 février 2021. Initié et présenté par le poète Volatiana Rahaga, ce concert qui s’est tenu en direct sur la page Facebook d’Érick Manana a rassemblé plus de 1500 spectateurs. Une initiative qui a pour but de soutenir l’orphelinat Étoile du matin à Ambohitrimanjaka avec un pot commun.

Comme son nom l’indique, la musique s’alternait donc avec les discussions avec les artistes. Durant les 3 heures de concert, Érick Manana et Jenny se livraient à faire redécouvrir leur monde à travers la musique et les interviews et les témoignages des amis, connaissances, musiciens et simples amateurs. Dès l’incontournable Afindrafindrao d’ouverture, jusqu’au bout de ce concert quand les deux musiciens ont transcrit une des poésies de l’hôte en chanson, les spectateurs ont été transportés dans l’univers de la musique malgache selon le répertoire d’Érick Manana.

Entre les tubes Tsy Ferana, Voninkazo Adaladala ou encore Zoke, les deux artistes s’amusaient à interpréter leurs chansons de diverses ambiances. Une aventure qui confirme une fois de plus leur professionnalisme. Car entre l’autodidacte et « l’explorateur musical » Érick Manana et la technicienne Jenny Fuhr qui a étudié la musique classique au conservatoire de Londres, la musique malgache a gagné une autre dimension.

Le concert a permis également aux fans des deux artistes de découvrir leur histoire, surtout celle de Jenny Fuhr. Cette docteure en ethnomusicologie a mené des études sur la musique malgache. De sa chambre d’étudiante à Londres, au premier voyage à Madagascar à sa première rencontre avec les Malagasy All Stars en Allemagne, son parcours semble être destiné à croiser celui d’Erick, son compagnon de scène, et depuis, l’homme avec qui elle a fondé une famille. Son Malgache impressionne les natifs, elle surprend par sa maitrise de la valiha et enrichit leur musique avec son violon et sa flute.

La vidéo du direct est disponible sur la page d’Érick Manana, et le concert est aussi à soir sur le site de Tafa sy Vazo