Mada Film Lab : Une pépinière de créatifs à Madagascar

Africa Mada Vibe, une boîte de production et collectif d’artistes concocte depuis quelques années un projet pour faire émerger des jeunes cinéastes à Madagascar. Ce projet s’intitule Mada Film Lab. Il puise sa source depuis les rencontres cinématographiques d’Antananarivo, en 2015. À l’époque, des cinéastes et des scénaristes, même des simples cinéphiles se réunissaient chez l’écrivaine Michèle Rakotoson le weekend pour regarder des films, discuter de scénarios, écrire des films ou tout simplement partager leur passion pour le cinéma. D’autres formes de résidences artistiques et événement culturels se sont succédées pour enfin, cette année 2021, avec l’appui de l’Institut Français de Madagascar, le Mada film Lab peut enfin se mettre en place.

Pour cette première édition, 10 stagiaires porteurs de projet de film sont en lice. Ils ont été sélectionnés parmi les vingtaines de dossiers déposés lors de l’appel à manifestations lancé l’année dernière.

Mada Film Lab, comme son nom l’indique, est ainsi un laboratoire où les différentes expériences se rencontrent pour créer un nouveau produit artistique. Au programme, il y aura 2 séances d’accompagnement de 3 semaines chacun en présentiel en Avril et en Juillet. Des résidences d’écriture avec suivi individuel de chaque film tout au long de l’année complèteront le cursu

Miser sur les contenus

Si la plupart des workshops qui se déroulent à Madagascar se limitent aux partages, ce projet opte plutôt pour la création d’une nouvelle vague de scénaristes cinéastes qui sont capables d’écrire, mettre en place une narration et produire un film, court et/ou long métrage. D’ailleurs, à la fin de ce parcours, certains scénaristes auront l’occasion de produire leur film.

Le labo rassemble aussi des acteurs venus de différents horizons pour partager leur savoir-faire et encadrer ces jeunes scénaristes dans l’écriture de leur film. Ainsi, les cinéastes comme Ludovic Randriamanantsoa, Tovoniaina Rasoanaivo, Luck Razanajaona, Fenomahery Ramaholison et Andry Rakotoarivony adhèrent au projet qui ambitionne de devenir la référence à Madagascar et d’être le porte fanion de l’Océan Indien face au divers lab existants sur le continent africain. D’ailleurs, d’autres intervenants africains et européens sont attendus pour rejoindre l’équipe actuelle. Les tractations pour rallier d’autres partenaires sont aussi en cours. Mada Film Lab fait alors appel à tous ceux qui croient à l’émergence du cinéma malgache pour devenir son alliée.

Mada Film Lab et la résilience que fond preuve ces artistes prouvent en tout cas la capacité de l’art et de la culture à s’adapter et de se réinventer en cette période où ils sont réduits au rang de « produits non essentiels ». Cette vision à long terme au milieu des incertitudes pousse ainsi ces acteurs du monde du cinéma à continuer leur travail de création.